C’est un 26 septembre 1985, sur l’antenne de Europe 1, Coluche lançait un appel à la solidarité. Les Restos du Cœur étaient nés.

« J’ai une petite idée comme ça…[…] si y’a des gens qui sont intéressés par « sponsorer » une cantine gratuite qu’on pourrait commencer par faire à Paris… »

Dans les mois qui suivent, Coluche est à la recherche de fonds pour financer son projet. Il va ainsi approcher Jean-Jacques Goldman afin de composer une chanson pour soutenir la cause. L’artiste accepte et compose La Chanson des Restos en 3 jours.

« Salut! Il nous faudrait une chanson pour les Restos du cœur, un truc qui cartonne, qui nous fasse gagner beaucoup d’argent. Toi tu sais faire. » 

Le single sort le 24 février 1986 est un succès immédiat et deviendra l’hymne de l’association, repris régulièrement à chaque concert des Enfoirés.

Tchao Pantin

Le 19 juin 1986, un drame va se jouer sur une route des Alpes-Maritimes : un « Putain de camion » va croiser la route de Coluche. Désormais, les Restos lui survivront, soutenus pas un concert annuel des Enfoirés. Jean-Jacques Goldman reste fidèle à la cause. Il est présent à chaque concert des Enfoirés depuis 30 ans.

Soutenir les Restos

Pour aider les Restos du Cœur, une seule adresse : https://dons.restosducoeur.org/

Sources : Le Figaro, Aficia


Share This