Des vies


Ça fera un avocat, peut-être un notaire
Tradition de famille, du côté du père
S’il a des problèmes pour aller jusqu’en fac
Il ira quand même, y’a des boîtes à bac

Période rebelle entre quinze et dix-huit
Il dira des gros mots, il fumera du shit
Passage à l’acte: une amie de sa mère
Il aimera les docksides et Mark Knopfler

La soeur d’un voisin, flash, on s’aime, on se noce
Auto, un enfant trois quarts, roulez carrosse
Maîtresses, plusieurs, pas de plaisir sans gêne
Divorce, quarantaine, pour la même en plus jeune

Des vies, que des vies, pas les mieux, pas les pires
Des bas, des hauts, des cris, des sanglots, des feux, des désirs
Du temps qu’on aura pu saisir
Et que restait-il à écrire?
Des vies où l’on aura eu peu, si peu à choisir

Il sera chanteur de rap, joueur de basket
Boxeur, sprinter, G.I. peut-être
S’il a l’étincelle, mort ou dealer
Rien d’autre au menu de son quartier, sa soeur
Probablement même à quinze ans, classique
T’échappes à la police, pas aux statistiques
Autre enfant de la rue, né de père inconnu
Qui de bien entendu, compris? On continue

Des vies, que des vies, pas les mieux, pas les pires
Des bas, des hauts, des cris, des sanglots, des feux, des désirs

Du temps qu’on aura pu saisir
Et que restait-il à écrire?
Des vies où l’on aura eu peu, si peu à choisir
(2x)

De vrais oublis, de faux souvenirs
Des coups de sang, de coeur et souffrir et rire et plaisir
Des parties qu’on aura cru jouer
Lesquelles n’étaient pas programmées?
Des vies où l’on aura eu peu, si peu à écrire

Share This
2ad88d7af803cb8df0fdd6f25d8956ca111