Les « bobs jaunes »


Peut-être vous demandez-vous pourquoi certains spectateurs sont coiffés de bobs jaunes lors des différents concerts de Jean-Jacques Goldman.

Si c’est le cas, cette page va répondre à vos questions.

Tout a commencé un jour de mauvais temps. Pour égayer à la grisaille hivernale, je décide de regarder, une fois de plus, la vidéo des Enfoirés 1998.

Assez vite Jean-Jacques apparaît avec Pierre Palmade pour chanter « Est-ce que tu viens pour les vacances… ».

Comme vous pouvez le voir, ils ont des tenues très estivales pour la circonstance.

Sur la liste de discussion « là-bas », on commençait à s’organiser pour le concert de JJG à Ouveillan au profit des Restos du coeur (grâce au dévouement de Véro, LN et les autres…).

L’association s’est alors faites d’elle-même dans ma tête : pourquoi ne pas utiliser le bob jaune comme signe de reconnaissance à Ouveillan ?

C’est suffisamment voyant pour que les « labasiens » qui ne se connaissent qu’au travers d’internet puissent se trouver dans la foule mais surtout ca me paraissait un clin d’oeil très amusant à faire à JJG. Le côté humoristique étant le premier intérêt de cette idée a mes yeux.

L’idée a été retenue par les « Labasiens » et lors du concert d’Ouveillan il a en effet paru très surpris et amusé quand après la deuxième chanson, au moment où il allait prendre la parole, nous avons tous mis notre bob pour lui chanter a notre tour « Est-ce que tu viens pour les vacances… ». Il nous a même accompagné à la guitare. Quelle belle récompense pour nous tous !

Vu son efficacité et son histoire, le bob jaune est devenue en quelque sorte le signe « officiel » de reconnaissance pour chaque rencontre labasienne.

C’est pour cette raison que les bobs jaunes apparaissent au milieu de la foule venue applaudir JJG dans ses différentes apparitions depuis août 1999.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. En effet au retour du concert des enfoirés à Toulouse en janvier 2000, je me dis que ça serait sympa d’envoyer à Jean-Jacques et à ses musiciens de la tournée « En passant 98 » un bob jaune. Un signe d’amitié et d’admiration et aussi un clin d’oeil.

Après débat et avis des membres de la liste de discussion Là-bas, voilà ce que j’ai envoyé à JJG en mai 2000 :

  • deux recettes de spaghettis (avec un post-it : « pour te régaler »)
  • un petit carnet bleu (avec un post-il : « pour nous régaler »)
  • un bob jaune (avec un post-it : « pour rigoler »)
  • un poème écrit par Mike et « corrigé » par quelques labasiens
  • une lettre que j’avais écrite et que Nes avait améliorée.
  • un petit mot de moi écrit à la main. Très court.

Voilà la réponse de JJG. Je l’ai reçu le 28/06/2000 :


Je crois qu’il n’y a rien a rajouter… tout était dit…. il cloture avec humour l’histoire des bobs jaunes qui resteront longtemps, je l’espère, le signe de ralliement des labasiens.

Patricia CORNO


Le poème de Mike :

A Ouveillan comme sur un plateau télé
Bien souvent ce Bob a été maltraité
Noyé par l’aquarelle ou les pires caprices du ciel
Il continue sa route, puisque paraît-il, elle est si belle

De Paris à Tokyo, de Bruxelles à Lausanne
Franchissant océan, plaines et montagnes
Pour partager ensemble l’espace d’un moment
Un peu de rêves, de vos musiques, de nos chants

Là-bas

Ce petit chapeau jaune, couleur d’été, couleur vacances
Ne rehausse ni notre look, ni notre élégance
Mais à nos yeux a pris toute son importance
Puisqu’il est maintenant signe de reconnaissance

Petit chapeau jaune, fier de tous ses souvenirs
Cherchant aujourd’hui à se forger un avenir
Acte manqué ou qui sait, une bonne idée
Du labasien de coeur, le chef veut honorer

Là-bas


La lettre de Pat et Nes :

« Là-bas »
Liste de discussion sur Jean-Jacques Goldman

« Une foule c’est plein d’individus »

Notre liste de discussion « Là-bas » n’existe pas par elle même (ahh la virtualité de l’internet…) mais bien par la réunion de plus de 500 labasiennes et labasiens qui, quotidiennement, échangent leurs avis, leurs commentaires et surtout leurs impressions sur… vos chansons, vos écrits…

C’est la plupart du temps un bon prétexte pour engager d’autres débats parfois très (trop ?) passionnés, souvent drôles, parfois délirants, et fatalement humains… Toujours instructifs en tout cas.

Peu à peu, la solidarité labasienne est devenue plus réelle que virtuelle. Elle existe pour l’achat des places de concerts, l’organisation des déplacements, des rencontres (et puisqu’il fallait les nommer elles s’appellent les « Là-bas partys »). De vraies rencontres parfois, qui se sont soldées par quelques amitiés sincères, qui n’ont plus besoin de vous comme prétexte…

Cette « solidarité » joue aussi un rôle dans l’élaboration du site « officiel » de la liste : « LA-BAS » qui est fait par une dizaines de labasiens avec le soutien actif de tous les autres (http://goldman.fr.fm/). Peut-être un site de plus sur Jean-Jacques Goldman mais un site fait par la réunion de bonnes volontés au travers de plusieurs pays… à l’image de la grande diversité des membres de la liste.

Depuis le concert d’Ouveillan, notre signe de reconnaissance est le bob jaune, il nous fallait bien ce clin d’œil aux Restos… Nous connaissons déjà les limites de ce couvre-chef au niveau de son efficacité contre la pluie… Il est en revanche imparable comme signe de reconnaissance : en effet c’est très très voyant ! même si on ne se connaît pas physiquement, lors d’un concert ou d’une rencontre, on ne se rate jamais !

Bon d’accord, c’est aussi carrément ridiculement drôle, vu le regard que nous portent les gens, surtout en hiver d’ailleurs, mais c’est pas grave, nous on l’aime Bob…! On a vraiment appris grâce à lui que le ridicule ne tuait pas !… Et puis c’est pas pire que de le porter pour passer à la télé…

Donc, au cas ou vous n’auriez pas gardé celui qui nous a inspiré lors de l’émission des restos du cœur de 1999, c’est avec amitié et respect et tout le reste que nous vous en envoyons un puisque vous êtes pour nous le prétexte de son existence. Cet envoi ne se fait pas au nom de la « liste » mais au nom de chaque labasien qui trouvait que c’était une « bonne idée » (A vrai dire, plusieurs d’entre nous on eu peur de vous « effrayer » avec l’idée d’un « fanatique-hysterique club »…).

Jean-Jacques GOLDMAN, Michael JONES, Jacky MASCAREL, Claude LE PERON, Christophe DESCHAMPS, Christophe NEGRE, ainsi que tous les autres membres de cette grande équipe. Tous pour nous des « labasiens d’honneur » mais surtout des labasiens de cœur…

Donc, un tout petit « cadeau » en remerciement du bien que vous nous faites avec vos musiques… vos chansons…. vos concerts…. moments inoubliables et magiques qu’il nous tarde de revivre.

Merci d’avoir changé nos vies… « sans y penser, sans y compter, sans savoir…. »

Amitiés labasiennes


Share This
afd73fa4d52b03d8dd6c56f339b756e7\\\\\\\