A nos actes manqués

A tous mes loupés, mes ratés, mes vrais soleils,
Tous les chemins qui me sont passés à côté,
A tous mes bateaux manqués, mes mauvais sommeils,
A tous ceux que je n’ai pas été.

Aux malentendus, aux mensonges, à nos silences,
A tous ces moments que j’avais cru partager,
Aux phrases qu’on dit trop vite et sans qu’on les pense,
A celles que je n’ai pas osées.

A nos actes manqués !

Aux années perdues à tenter de ressembler,
A tous les murs que je n’aurai pas su briser,
A tout c’que j’ai pas vu, tout près, juste à côté,
Tout c’que j’aurai mieux fait d’ignorer.

Au monde, à ses douleurs qui ne me touchent plus,
Aux notes, aux solos que je n’ai pas inventés,
Tous ces mots que d’autres ont fait rimer qui me tuent,
Comme autant d’enfants jamais portés.

A nos actes manqués !

Aux amours échoués de s’être trop aimé,
Visages et dentelles croisés, juste frôlés,
Aux trahisons que j’ai pas vraiment regrettées,
Aux vivants qu’il aurait fallu tuer !

A tout ce qui nous arrive enfin mais trop tard,
A tous les masques qu’il aura fallu porter,
A nos faiblesses, à nos oublis, nos désespoirs,
Aux peurs impossibles à échanger.

A nos actes manqués !