Parler d’ma vie


J’voulais t’parler d’ma vie, c’est rare quand ça m’arrive
Un moment suffira, y a pas grand chose à dire
Passé trente ans et je sais, au moins j’imagine
Je n’aurai jamais mon nom dans les magazines

Vois-tu je suis de ceux que la foule rassure
On ne peut être rien que parmis des milliers
« Has been » avant d’avoir été, c’est un peu dur
Ma vie, tout l’monde aurait si bien pu s’en passer

Je te dis pas les peurs, les lueurs et les flammes
Je te dis pas le sang qui fait cogner le coeur
Je te dis pas ces moments si froids et si pâles
Et son visage qui justifiait mes heures

Je suis le cours des choses, je vais où l’on m’entraîne
Je suis de ces gens là qui ne choisissent pas
Tu peux bien penser que ces vies sont des vies vaines
Mais le hasard invente et colorie parfois
Quand je pense à tout ça, ça m’colle la migraine
Pourquoi vendre toujours quand y a tant à donner
T’as beau m’expliquer qu’ça fait partie d’un système
Il me faut bien des pilules pour l’avaler

Je te dis pas les peurs…

Share This
492df67e702464d7fa021a66f3b99e051111111111